Le juste prix !

Depuis le 26 juin, les rues du centre ville sont bondées. Et bien plus que la normale... Les gens se ruent dans les magasins dans l'optique de faire "de bonnes affaires". Bien qu'il n'y a pas si longtemps, j'étais en tête dans la course aux soldes, aujourd'hui tout ce remue-ménage m'écœure! Je n'en peux plus de cette avalanche de promotions cadencée chaque semaine par les démarques! Avec le recul, je pense que le fait d'avoir travailler dans la vente "traditionnelle" y est pour quelque chose. Bien que j'adore ce milieu, j'ai pris conscience de pas mal de trucs.

- ON NE FAIT PAS (Du moins PLUS...) DE "BONNES AFFAIRES EN PÉRIODE DE SOLDES ! -

boycotter les soldes

Soldes & Fast Fashion

 

On a trop souvent tendance à oublier à quoi servent réellement les soldes. Il y a pas si fort longtemps, les magasins ne proposaient que deux collections par an. Les soldes ponctuaient chaque fin de saison afin de permettre aux enseignes d'écouler leurs invendus avant la sortie de la nouvelle collection. A l'arrivée de la fast-fashion, les choses ont changé. Avec au moins une nouvelle collection toutes les trois semaines, les marques préfèrent opter aujourd'hui pour un système de production en flux tendu. C'est-à-dire qu'elles réduisent au maximum les stocks de matière première et de produits finis afin de diminuer les coûts et raccourcir les délais. Par conséquent, elles disposent de moins en moins d'invendus. Les soldes devraient donc avoir peu d'utilité?! Pourtant elles sont encore bel et bien présentes et ne sont plus les seules promotions à rythmer nos cycles de surconsommation. Entre le Black Friday, les French days, les fêtes de Noel, les mid seasons, (et j'en passe!) on y comprend plus rien dans cette logique commerciale! Mais alors...

Pourquoi les marques continuent-elles ces promotions abusives? Et comment parviennent t'elles à amortir ces "ventes à perte"?

La réponse à la première question est simple: C'est la crise ! Avec la fast fashion, le milieu de la vente de textile est devenu ultra-concurrentiel. Les marques sont donc obligées de faire preuve de créativité pour attirer et convertir de nouveaux clients à l'achat. Mais avec toutes les offres s'offrant à lui, le client est devenu très exigeant et n'achète plus hors promotion. Le serpent qui se mort la queue. Concernant la seconde question, la concentration est de rigueur! LoL
Avec la fast-fashion, tout est régit/pensé par rapport aux soldes et promotions en tout genre. Les marques achètent leur stock en conséquence. Elles fonctionnent de deux façons pour casser les prix en magasin. Soit elles revoient leurs coûts de production à la baisse tout en prévoyant dès leurs commande de fournitures le stock qui sera à écouler pendant les soldes. Soit elles font des collections spéciales soldes c'est-à dire des collections au prix stratégiquement et exagérément gonflé liquidées à prix normal pendant les soldes à des consommateurs aveuglés par les rabais. Dans les deux cas, se sont des collections de mauvaise qualité.

 

Mais grâce à une super campagne marketing  le prix nous parait tout de suite plus qualitatif...
Ce qui me turlupine (oui oui !) le plus, c'est ce retour de veste qu'a subit les soldes depuis la fast fashion ! En effet, avant c'était tout à fait louable comme procédé.Il permettait d'une certaine façon de lutter contre le gaspillage. Aujourd'hui en prévoyant déjà de base un stock spécial, cela engendre ce cercle vicieux de surproduction et de surconsommation et par conséquent de sur-pollution. En effet, tout cela est indissociablement lié à des impacts environnementaux et humains déplorables... (Si cela t’intéresse, j'ai consacré un article entier sur ce sujet, juste ici)  Et ça me fout encore plus les boules quand on sait que certaines marques malgré leur conscience du problème, n'avaient aucun scrupule à bruler leurs stocks non écoulés ! Un gaspillage vestimentaire monstre reposant sur un seul et foutu argument: La rentabilité. (fiou! Simon Mannoury doit se retourner dans sa tombe en voyant l'usage que l'on fait de son invention aujourd'hui !)

Complet et bien expliqué, si vous avez une petite heure à perdre, je vous conseille grandement de visionner
ce reportage " Soldes, tout doit disparaître", diffusé sur France 5 en 2015.
Il est malheureusement toujours d'actualité s'agissant des travers de la fast-fashion...

Pourquoi Pinup Better ne fait pas de soldes ?

J'ai créée Pinup Better en réponse à ma volonté de mieux consommer. J'ai fait le choix de m'engager dans une mode plus circulaire. (Si tu veux en savoir plus sur ce point, clique ici 🙂 ) et de boycotter la Fast Fashion il y a maintenant un peu plus d'un an pour toutes les raisons citées plus haut. Du coup quel est l’intérêt de proposer dans ma boutique alternative, des pratiques du système actuel que je combats fermement?!

Oui, je ne fais pas de soldes.

D'une part parce que venant tout juste de commencer ma petite activité, je n'ai pas un stock considérable à écouler au rabais. Et d'autre part parce que l'image que renvoie les soldes aujourd'hui va tout simplement à l'encontre des valeurs que je défends.C'est-à-dire la lutte contre le gaspillage et la surconsommation la lutte contre la dévalorisation des conditions de travail des ouvriers du textile, la lutte contre la dégradation de l'environnement . Aujourd'hui tout nous semble trop cher et on a finit par tellement banaliser les promotions, qu'on a oublié la valeur réelle de ce que l'on achète. Chaque chose a un prix juste. Et un prix juste n'est pas un prix bradé ! S'il m'est amené un jour de faire des soldes, je le ferais comme à l'époque de leur création. C'est à dire à la fin d'une des deux saisons et  en cas d'un fort besoin de déstockage. Mais dans tous les cas cela ne sera pas fait de façon systématique.

 

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article. J'espère qu'il aura répondu à vos questions sur le sujet.
N'hésitez pas à partager vos retours. Je serais ravie d'échanger avec vous. 🙂

Eco- XOXO
Anneline.